Une stratégie pour le changement climatique

Notre objectif est une réduction de 30% des émissions de CO2 par tonne de ciment d’ici 2030. Dans ce cadre, le groupe Cementir a élaboré une « Stratégie pour le changement climatique » axée sur les piliers suivants :

  • Le remplacement des combustibles fossiles et du clinker par des combustibles de substitution et des additifs minéraux de substitution.
  • Le développement de FUTURECEM, un ciment à faible teneur en carbone qui permet de réduire les émissions de CO2 de 30 %. FUTURECEM  est une technologie brevetée qui utilise le calcaire et l’argile calcinée pour réduire au maximum la quantité de clinker dans le ciment.
  • Des investissements dans le développement durable et la digitalisation. Dans son plan industriel 2020-2022, Cementir a prévu 100 millions d’euros d’investissements verts qui généreront près de 25 millions d’euros par an d’économies une fois qu’ils seront pleinement opérationnels. Chez CCB, ces investissements concernent essentiellement l’augmentation de l’utilisation de combustibles alternatifs (de 40 % actuellement à 80 %), ainsi que la digitalisation des processus de fabrication, de maintenance, de gestion des stocks et des pièces détachées dans toutes les usines belges et françaises.

Economie circulaire

Le groupe Cementir est activement engagé dans la poursuite d’un programme inspiré des principes de l’économie circulaire qui prévoit une série d’initiatives visant à réduire l’impact environnemental de nos activités et à développer des produits à faible teneur en carbone.

Rapport Développement durable Cementir 2018

La transparence est une valeur fondamentale de notre groupe : nous sommes ouverts et disposés à fournir des informations sur ce que nous faisons dans le domaine de la durabilité. Notre comportement est inspiré par le principe de transparence, y compris notre désir de montrer notre engagement pour un avenir meilleur, en considérant la publication du rapport sur le développement durable comme une responsabilité et une opportunité plus que comme une obligation.